Ministère des Finances et du Budget

Douanes Malagasy

Administration de confiance

Rencontre douanes Réunion Madagascar – Vers une plus grande coopération

Du 21 au 25 mars 2016, une délégation de douaniers malgaches dirigée par le Directeur général des douanes, Eric Narivony RABENJA, a effectué une visite de travail auprès de leurs homologues douaniers de la Direction Régionale de la Douane et des Droits Indirects de la Réunion. Cette visite avait pour objectif de voir le fonctionnement de la douane réunionnaise, eu égard à l’insularité commune mais surtout à la législation en de nombreux points similaires entre la douane malgache et la douane française.

La visite s’est ainsi déroulée en plusieurs étapes. D’abord, une présentation générale de la DRDDI, soulignant le caractère régional de cette structure et la positionnant dans l’organigramme de la Direction générale de la Douane et des Droits Indirects française. Cette présentation a aussi mis en exergue les différents pôles qui opèrent au sein de la Direction régionale, leurs missions, attributions et mode de fonctionnement. L’étape suivante s’est surtout orientée vers le côté pratique de l’exécution de ces missions et l’accent a été mis sur l’organisation du contrôle ainsi que sur la facilitation des échanges. Pour ce faire, la délégation a pu observer de près le système de contrôle a posteriori, de renseignements, d’analyse de risques, mais aussi l’exécution des procédures que ce soit au niveau de l’aéroport que du port, en passant par le fonctionnement de l’unité chargée de la surveillance. Une rencontre a par ailleurs été organisée avec les opérateurs locaux qui sont et/ou seraient intéressées par des échanges commerciaux avec Madagascar, rencontre durant laquelle ces derniers ont pu faire part de leur intérêt par le biais d’une séance de questions-réponses.

De par sa position stratégique, et étant son rôle prépondérant dans le commerce régional, la douane réunionnaise doit faire face à des défis fiscaux, économiques, mais aussi de lutte contre les différentes fraudes relatives notamment à la contrebande, la contrefaçon, le terrorisme et le trafic de stupéfiants. Elle a ainsi du développer et utiliser des outils efficaces en veillant

 

au respect de la fluidité des échanges.