Dialogue public-privé : main dans la main pour la reprise économique

La direction générale des douanes a participé avec la direction générale des impôts à la rencontre avec les opérateurs économiques de Madagascar dans le cadre du dialogue public-privé, le vendredi 28 août 2020 à la grande salle du PLAN à Anosy. Initié par l’EDBM, ce rendez-vous annuel avait pour ordre du jour la présentation de la LFR 2020 par les deux administrations ainsi que la présentation des propositions du secteur privé en vue de la LFI 2021.
Représentant la direction générale des impôts,  M. GERMAIN et le directeur de la législation fiscale et du contentieux M. RAKOTONDRAMANANA, ont parlé essentiellement de la mobilisation des recettes fiscales à Madagascar après la crise sanitaire covid19.
Pour la direction générale des douanes, à l’entame de sa présentation, le directeur de la législation et de la valeur M. RAZAFINDRAINONY Thierry-José a tenu à clarifier à l’assistance que les travaux effectués dans la LFR 2020 ont consisté principalement aux toilettages, à la mise à jour, à la clarification et à quelques précisions sur le code des douanes et le tarif des douanes. Il a également effectué une rétrospective des recettes douanières de l’année 2020, révisées à 2421,6 milliards d’Ariary à cause de la crise sanitaire que l’on traverse, soit une baisse de 585,6 milliards d’Ariary par rapport à la prévision initiale.
Le directeur général des douanes M. LAINKANA ZAFIVANONA Ernest, dans sa prise de parole a souligné que le principal défi de l’administration sera de  trouver le juste équilibre entre facilitations et contrôles, tout en gardant son identité douanière, en tenant compte du contexte économique et de la sécurisation des recettes. En d’autres termes, l’administration ne perdra pas de vue les mesures d’allègement mais elle fera preuve de vigilance dans ses contrôles. Il a également affirmé que la douane prendra en considération les conséquences de la crise sanitaire pour la préparation de la LFI 2021.
Conduits par le président du GEM M. RAJAONA Thierry, le président du SIM M.AMIRALY Hassim, le président du GEFP M. RAKOTOARISOA Hery Lanto et leurs membres respectifs, les opérateurs économiques ont émis le souhait que tout le secteur privé et le secteur public se mettent d’accord pour que l’année 2021 soit une année de forte reprise soutenue par l’Etat: encourager la production agricole, éradiquer le secteur informel, aider les entreprises à créer des emplois et favoriser davantage le dialogue public-privé.
 

A l’issue de ces interventions, le directeur général des douanes a tenu à rappeler à l’assistance que l’administration des douanes à travers son plan stratégique pour la période 2020-2023 va concentrer ses efforts sur la facilitation des échanges et la réduction du délai de dédouanement. Et à lui de conclure que l’administration s’engage à renforcer la relation, et le dialogue avec le secteur privé. C’est ainsi que la réunion technique avec le secteur privé, dans le cadre de la préparation de la LFI 2021 aura lieu dès ce début de semaine.

Rendez-vous donc le mardi 01er septembre pour la réunion entre DGI et les opérateurs économiques, et le mercredi 02 septembre pour la DGD à 9 heures au meeting-room de la DGD – 3ème étage – Immeuble du Minstère de l’Economie et des Finances Antaninarenina.

 

 

Date de l'actualité: 
Lundi, 31 août, 2020
Douanes Malagasy 2017
GTranslate
French English