Démantèlement d'un réseau de contrebandiers à Toamasina

Un réseau de contrebande de conteneur sévit au port de Toamasina depuis longtemps, composé d'agents de la chaine logistique comme ceux du MICTSL, de la Douane et quelques transitaires. Au courant de l'existence de ce réseau, la Douane mène l'enquête depuis l'année dernière ce qui a permis de le faire tomber cette semaine. Leur mode opératoire a été déjoué. En effet, un conteneur de briquets a fait l'objet d'une déclaration qui a été déposée et validée le 11 novembre 2019. La liquidation a été réalisée, mais le paiement des droits et taxes n'a pas été effectué, ainsi le conteneur est mis en attente. C'est alors que la nuit du lundi 27 janvier, le conteneur à été placé dans la zone stérile de la Douane ou zone de visite. Le mardi soir vers 18h15, la sortie du conteneur à été dissimulée avec la sortie de plusieurs conteneurs de riz. Le dispositif de contrôle et de suivi s'est fait jusqu'à un dépôt où la contrebande à été constatée et confirmée.

Une audit est en cours pour récupérer l'argent perdu par l'Etat, estimé à 270 millions d'ariary. La douane prend dorénavant ses dispositions et sera intransigeante, ne tolérant plus aucun cas de fraude et met en garde aussi bien les douaniers que les autres acteurs de la chaine.

L'administration douanière a procédé au retrait définitif des agréments des trois (03) transitaires récidivistes et la Douane a une liste de transitaires cibles de suspension.

Date de l'actualité: 
Mardi, 4 février, 2020
Douanes Malagasy 2017
GTranslate
French English