Ministère des Finances et du Budget

Douanes Malagasy

Administration de confiance

Contrat de performance: Le Service de la Lutte contre la Fraude a signé

A son tour, le Service de la Lutte contre la Fraude a procédé à la signature du contrat de performance au cours d’une cérémonie qui  s’est tenue ce jour à l’Hôtel Colbert. Trente quatre agents, représentés chacun par deux chefs d’équipe, se sont engagés pour renforcer leur efficacité dans leurs actions.

Le contrat de performance signé ce jour en présence du Ministres des Finances et du Budget, du Ministre de l’Economie et du Plan, ainsi qu’un parterre d’invités civiles et militaires, est une étape primordiale dans le processus de réforme de l’administration douanière. Il contribue surtout à l’amélioration des recettes douanières, en permettant aux agents de renforcer leur efficacité dans leurs actions. En somme, reprenant les propos du Directeur général des douanes, « le contrat n’est qu’un meilleur suivi des objectifs, un meilleur respect des procédures et la réduction des anomalies à travers des tableaux de bord automatisé ».

Le Service de lutte contre la Fraude, étant un dispositif stratégique du contrôle douanier, se doit d’être en effet performant, pour pouvoir mener à bien sa lutte contre la fraude. A travers ce contrat,  le chef du service et les agents s’engagent à améliorer encore plus leur performance.

A titre de rappel, le concept a été initié au bureau des douanes de Toamasina en septembre  2016, pour les inspecteurs, dont la plupart ont renouvelé leur signature au mois de mai 2017. Les résultats sont probants, avec un délai de dédouanement réduit à plus de 50% ; des amendes récoltées à hauteur de 300%, et surtout, à deux mois de la fin de l’année, un surplus de 53 milliards d’ariary pour les recettes non pétrolières.

La Douane compte poursuivre ses efforts. Cette année, l’Administration a mis en place un contrat par entité pour le bureau des douanes Mamory Ivato .