Arrestation d’un des cerveaux présumé des trafics de drogues entre Madagascar et l’île Maurice

Le 9 mai 2019, le service des douanes de Toamasina a arrêté une ressortissante malagasy de 39 ans, soupçonnée être l’un des cerveaux de plusieurs cas de trafics de drogues entre Madagascar et Maurice.

Recherchée depuis décembre 2017, cette dame a finalement été piégée par les agents des douanes de la Brigade de Surveillance de Toamasina, dans le cadre de formalités liées à un bateau à voile lui appartenant.

Le nom de cette dame a été plusieurs fois cité par les Malagasy arrêtés dans l’île sœur pour trafics de drogues comme étant, soit celle qui les a piégés, soit celle qui les a envoyés de leur plein gré. Des éléments probants de l’enquête ont pu démontrer la véracité de ces affirmations.

Les investigations continuent et une étroite collaboration avec le CIS et les autorités mauriciennes sont également en cours.

Comme en témoigne cette arrestation, seulement quelques semaines après l’importante et récente saisie des 46 kg d’héroïne à Toamasina, la lutte contre les trafics de stupéfiants est désormais une des priorités de la douane malagasy, et les efforts seront renforcés pour que Madagascar ne soit plus un pays de transit pour les drogues dures.

Date de l'actualité: 
Vendredi, 10 mai, 2019
Douanes Malagasy 2017
GTranslate
French English