Ajournement de la destruction des 21 kg d’héroïne saisis en octobre 2018

Des rumeurs circulent autour de la destruction des 21kg d’héroïne saisis par la Douane courant du 18 octobre 2018 à l’Aéroport d’Ivato (pour rappel : la drogue était acheminée par deux ressortissants Béninois, dissimulée dans des doublures et fond de valise), la Douane tient à apporter les explications techniques en vue d’éclaircir la question.

Les drogues dures, dont l’héroïne, en tant que produit chimique, peuvent être synthétiques et sujets à d’éventuelles réactions chimiques. Il est très fréquent qu’un simple test ne soit concluant sur la nature de la substance analysée, tel que dans le cas présent. Dans de telles situations, et cela même dans les pays avancés, des analyses en laboratoire ou le recours à des chiens renifleurs sont nécessaires. Fort malheureusement, nous ne disposons d’aucun de ces dispositifs à Madagascar pour le moment ; les entités concernées (Douane, PAC, Bianco, CIS, ...) et les Administrations sœurs travaillent de concert afin de trouver un moyen de vérifier au plus vite la nature de la substance. Cela peut prendre un certain temps, indéterminé pour le moment, ce qui cause l’ajournement de la destruction de la drogue en question.

Il est ainsi considéré comme jugement à la hâte d’affirmer toute autre explication et/ou extrapolation à ce sujet, d’autant plus que cela peut entrainer des psychoses au niveau de l’opinion publique. La Douane tient d’ailleurs à préciser que les plombs étaient intacts (vérifiés et constatés par la PAC et les entités présentes) au moment de la destruction et les personnes présentent affirment toutes avoir senti l’odeur  de l’héroïne.

Les méthodes scientifiques sont en cours afin de vérifier la nature de la drogue et clarifier la situation, La Douane en appelle à la compréhension et la patience de tous.

A titre d’information, de nouvelles mesures ont été prises par la Douane concernant les saisies de drogue : la destruction se fera systématiquement dans les plus brefs délais suivant la saisie, tel a été le cas de 40 kg saisis à Tamatave dernièrement.

Date de l'actualité: 
Vendredi, 31 mai, 2019
Douanes Malagasy 2017
GTranslate
French English