16 septembre 2019 : Journée internationale de la protection de la couche d'ozone.

Signé par 24 pays et par la Communauté économique européenne le 16 septembre 1987 à Montréal,  et entré en vigueur le 1er janvier 1989, le Protocole de Montréal est un accord multilatéral international sur l'environnement qui fait suite à la convention de Vienne sur la protection de la couche d'ozone adoptée le 22 mars 1985. Il a pour objectif de réduire, et à terme d'éliminer complètement, les substances qui réduisent la couche d’ozone présent dans les réfrigérateurs, les climatiseurs et de nombreux autres produits.

Madagascar, signataire du protocole, a pris les dispositions nécessaires pour empêcher l’importation desdites substances. La date du 16 septembre, pour cette année 2019, a été marquée par des actions de contrôle inopiné auprès des vendeurs et distributeurs de gaz. Le Service de la surveillance et de la lutte contre la contrebande (SSLC) de la DGD, en collaboration avec le Ministère de l’environnement et du développement durable, avec la participation des techniciens de l’Union des frigoristes de Madagascar (UFM), ont contrôlé dix (10) sociétés importatrices dans la capitale et ses environs afin de vérifier si les gaz distribués contiennent du chlorofluorocarbures ou CFC comme le R12.

De ces contrôles sont ressorties des anomalies diverses telles que : 16 bouteilles de gaz de 1 kg étiquetées R 134 contiennent en réalité du R 22, une (01) bouteille de gaz de 1 kg étiquetée R 134 or contenant du gaz R 12.

A titre d’information, les CFC, faisant partie de la famille des halogénoalcanes, sont des gaz composés dérivés des alcanes, où tous les atomes d’hydrogène ont été substitués par des atomes de chlore et de fluor. De ce fait, ils font partie des gaz qui contribuent à la dégradation de la couche d'ozone. Ils  étaient utilisés dans plusieurs secteurs industriels à savoir l'industrie du froid, l'industrie des nettoyants industriels, l'industrie des propulseurs ou encore l'industrie des mousses isolantes.

Le R12 a été utilisé depuis 1930 comme réfrigérant et depuis 1943 comme gaz propulseur dans les aérosols ; il a souvent été utilisé à d'autres fins industrielles, comme dans la fabrication de mousse polyuréthane.

Leur fabrication a été réduite de manière draconienne ces dix dernières années (à compter de 2011).

La douane malgache participe vivement à la préservation de l’environnement et la lutte contre les substances appauvrissant la couche d’ozone. Dans cette optique, des formations et instructions ont été acquises et les actions de contrôle continuent non seulement aux frontières, mais aussi dans les dépôts et présentoirs des magasins.

« Comme nous concentrons, à juste titre, nos énergies sur la lutte contre les changements climatiques, nous devons veiller à ne pas négliger la couche d’ozone et rester vigilants face à la menace que représente l’utilisation illégale des gaz qui appauvrissent la couche d’ozone.  »— António Guterres, Secrétaire général de l'ONU.

 

Date de l'actualité: 
Jeudi, 19 septembre, 2019
Douanes Malagasy 2017
GTranslate
French English